En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Quatre espaces interconnectés

INTELLIGENCES CELLULAIRES ET VÉGÉTALES
Tout organisme vivant, du microscopique au gigantesque, s’adapte à son environnement changeant, se protège, se nourrit et se reproduit.

Ainsi, chaque être vivant capte des informations à partir de ce qui l’entoure. Il a la capacité de les conserver en mémoire, de les traiter et de réagir d’une manière adaptée.
Pour certains chercheurs, c’est une des premières formes d’intelligence : trouver une solution à un problème, comme se défendre contre une agression.
D’autres préfèrent parler d’automatismes ou de réactions physico-chimiques.

INTELLIGENCES ANIMALES
Plus la science étudie les espèces animales non humaines, plus elle les découvre capables de performances cognitives étonnantes.

Communication, coopération, représentation de soi et des autres, émotions, création et manipulation d’outils : les chercheurs découvrent chez les espèces animales des facultés insoupçonnées, auparavant réservées à Homo sapiens.
Au-delà du cercle des mammifères proches de l’espèce humaine, les animaux présentent des formes complexes d’intelligence, individuelle ou collective.


INTELLIGENCES HUMAINES
Les capacités intellectuelles de l’espèce humaine sont exceptionnelles. Ce ne sont pas des paroles en l’air : c’est la science qui le dit.

Doté d’un cerveau hors normes, Homo sapiens a accès au langage, à la technique, aux sciences, à la création artistique et à des formes complexes de socialisation.
Aujourd’hui, son intelligence n’est plus seulement considérée en fonction des performances intellectuelles mesurées par des tests psychologiques : elle est aussi corporelle, sociale, affective, relationnelle, collective…


INTELLIGENCES ARTIFICIELLES
L’humain rêve depuis longtemps de machines pensantes. Aujourd’hui, les intelligences artificielles (IA) rivalisent avec l’intelligence humaine.

Dans le domaine des IA, les chercheurs s’inspirent des neurosciences pour imaginer et créer des réseaux de neurones artificiels capables d’apprendre, de reconnaître, de dialoguer, de s’orienter et de décider.
Avec l’apprentissage profond, les machines défient les humains. L’intelligence artificielle se répand dans la société, apportant son assortiment de services utiles, mais aussi son lot d’inquiétudes…