Coups de cœur...

GuideOiseaux.jpgGuide des oiseaux de Loire-Atlantique

Auto-édition : Y.Trévoux,
DL 2010

 

 

Ce livre est né de l’aboutissement de 35 années de passion et d’expériences ornithologiques en Loire-Atlantique. Où voir cet oiseau ? À quelles périodes peut-il être observé ? C’est à ces questions que ce livre propose de répondre de façon visuelle et didactique : 348 espèces et sous espèces y sont illustrées avec des cartographies et des informations précieuses pour pouvoir les observer dans le département. Il s’adresse donc à un large public, amis des oiseaux, naturalistes et ornithologues débutants et également aux personnes plus chevronnées qui voudraient approfondir ici leurs recherches.

 

 


 

ALAuberge.jpg (AubergECouverturE.indd)À l'auberge de l'Orient : seule sur les routes d'Asie Centrale
Alice Plane
Transboréal, 2011

 

Après un voyage de reconnaissance en 2006 en Ouzbékistan, Alice Plane est repartie seule en janvier 2007 pour six mois ; elle n’a alors que 22 ans. De l'Azerbaïdjan au Kazakhstan, en passant par l’Iran, le Tadjikistan et le Kirghizistan, elle recueille des recettes traditionnelles ; ce faisant, elle découvre les femmes d’ Asie centrale dans l’espace où elles sont reines et où les hommes ne pénètrent pas : les cuisines.
Elle n’est pourtant ni cuisinière ni gastronome, juste gourmande et infiniment curieuse de mieux connaître les habitants de ces sociétés centrasiatique et d’y cerner la place des femmes. Sa qualité de voyageuse, alliée à sa connaissance du russe et à son intérêt pour l’ancienne patrie soviétique, fait d’Alice Plane une authentique baroudeuse que son courage et ses facultés d'observation rattachent à la grande lignée des exploratrices de l’Asie centrale.

 

 


Meduses.jpgMéduses et autres organismes gélatineux

Lisa-Ann Gershwin
Ulmer, 2016

 

 

Un très bel album richement illustré de photos où l’on découvre le monde des méduses et d’autres êtres étranges, d’allure presque extra-terrestre, tels que les hydres, les siphonophores, les cténaires ailés ou ceintures de Vénus. Parfois bioluminescents, la plupart transparents, ces organismes gélatineux vivent en communauté entre air et eau. Dans cet ouvrage, on découvre leurs anatomies étonnantes, les cycles de vie particuliers avec la pratique du clonage, leur évolution depuis plus de 500 millions d’années, ainsi que les interactions avec l’environnement et les espèces qu’ils côtoient, et enfin comment ces êtres, méconnus jusqu’à présent par le manque d’intérêt commercial, prolifèrent dans les milieux dont l’écologie est perturbée par les activités humaines.

 


 

 

La-face-cachee-du-numerique.jpgLa face cachée du numérique : l’impact environnemental des nouvelles technologies

Fabrice Flipo, Michelle Dobré, Marion Michot

Éditions l’Échappée, 2013.

 

 

Vous pensez qu'envoyer un mail, c'est plus économique et écologique qu'envoyer un courrier papier ? Ce livre vous dévoile le coût réel des opérations virtuelles : les composants toxiques des appareils électroniques, les "data centers" qui doivent impérativement rester frais à grand renfort de climatisation, les câbles toujours plus nombreux au fond des océans pour relier les serveurs entre eux, etc.

Le travail précis et informé des auteurs dresse un constat inquiétant et révèle une vérité méconnue : le numérique n'a pas grand chose de virtuel, et est loin d'être écologique.

 

Sur le même sujet, vous pouvez également lire "La guerre des métaux rares : la face cachée de la transition énergétique et numérique" de Guillaume Pitron, aux éditions Les Liens qui Libèrent, 2018, disponible à la Bibliothèque municipale de Nantes

 


 

Jamais_seul.jpgJamais seul : ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations

Marc-André Selosse

Actes sud, 2017.

 

 

C'est brillant, c'est fondamental pour qui s'intéresse au développement de la vie. Le monde des microbes, quoique invisible, englobe tout ce qui est vivant : bactéries, végétaux, animaux. Ces "microbes" ne sont pas que synonyme de parasitisme, de maladie ou de mort, bien au contraire, ils sont les bases essentielles de toute vie.

On est loin de l’anthropomorphisme abêtissant de "l'intelligence des arbres" de P. Wohlleben, qui résume "les arbres ont internet grâce aux champignons"...

Si vous vous intéressez au vivant, Marc-André Selosse vous offre un regard nouveau et étonnant sur le monde qui vous entoure.