En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

DUFOUR_Edouard_01.png
 

Edouard Dufour (1829-1882)
conservateur au muséum de Nantes de 1869 à 1882

Après avoir travaillé dans les Douanes à Mesquer puis à Nantes, il obtient son baccalauréat en 1857, puis se consacre exclusivement aux études scientifiques.
De 1859 à 1862, il dirige l'Ecole Professionnelle de Nantes.
En 1865, il est chargé des cours de géologie institués par Bertrand-Geslin, à l'école des Sciences.

Conservateur-adjoint sous la direction de Frédéric Cailliaud, il devient Conservateur en 1869 et dirige l'aménagement du muséum à l'Hôtel de la Monnaie.
Physicien de formation, naturaliste très éclectique, et passionné de botanique, il y fait l'acquisition de nombreux herbiers et s'emploie à combler certaines lacunes au niveau des collections, notamment en zoologie. Il porte une attention toute particulière à la classification, à la nomenclature et à la conservation des objets.

Simultanément à ces occupations officielles, il se livrait à l'enseignement des sciences, préparant des centaines de jeunes gens aux examens du baccalauréat ou des écoles.
Membre très actif de la Société Académique, il y intervenait aussi bien en botanique, qu'en minéralogie, géologie, histoire naturelle, physique et y est nommé président en 1866.

Il a publié des travaux sur les Terrains tertiaires de Loire Inférieure, des Notes sur le pseudomorphisme des roches feldspathiques, un Essai d'une nomenclature chimique et minéralogique.
Dix ans après l'Origine des Espèces de Darwin, il écrit une très succinte Note sur un singe fossile, et enfin des Notes mycologiques très importantes. En physique, paraît une Esquisse d'une théorie dynamique de la chaleur.