Vivarium

Lézards et serpents, mieux les connaître pour mieux les protéger.

Une vingtaine d’espèces vivantes régionales, nationales et exotiques illustrent la diversité de ce groupe souvent mal aimé.

Le Vivarium du muséum de Nantes est membre de

Créé dès 1955 et plusieurs fois rénové, le vivarium s'est enrichi au fil des années de divers groupes d'animaux : insectes, petits mammifères, tortues, crocodiles, serpents.

En 2017, il se spécialise finalement dans la présentation du groupe des squamates (serpents et lézards).


Présentation du métier d'herpétologue


Les missions du vivarium

Présenter

À Nantes, le public peut voir évoluer dans leurs terrariums et en toute sécurité des serpents et lézards habituellement difficiles à observer dans la nature. En présentant des animaux vivants autour d’une pédagogie scientifique, le vivarium souhaite contribuer à une meilleure connaissance de ces animaux et favoriser ainsi la préservation de la biodiversité, défi de longue durée !

À l’occasion d’expositions temporaires, le vivarium en profite parfois pour se diversifier et présenter d’autres groupes zoologiques tels qu’insectes ou araignées.

Transmettre

Amateurs ou passionnés, tous les publics peuvent suivre des animations assurées par les professionnels du muséum. Vous pouvez retrouver dans l'agenda du Muséum les dates de ces rencontres « tête à tête avec les serpents ».

Des interventions pédagogiques pour et dans des structures spécialisées telles que l’association CLJ 44, le Service de pédiatrie du CHU de Nantes, l’Établissement de Santé pour Enfants et Adolescents Nantais (ESEAN), permettent à ces jeunes de découvrir les animaux vivants du muséum.

Former

Le vivarium du muséum permet de former les Sapeurs Pompiers à la reconnaissance, à la capture et à la manipulation des serpents et autres reptiles. En effet, ils doivent régulièrement agir dans l’urgence et dans des situations où les citoyens sont confrontés à ces animaux.

Expertiser et conseiller

L’équipe du vivarium intervient régulièrement sur des missions d’expertise en faveur de la protection de la biodiversité. La CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) doit être impérativement respectée et le vivarium intervient fréquemment auprès des services administratifs dans le conseil et l’expertise.
Elle est de ce fait un partenaire incontournable de la politique environnementale de la métropole nantaise. D’autres structures font également appel à la compétence de cette équipe en qualité de consultant.

Préserver et conserver

Le muséum est un acteur garant de la préservation et de la conservation des espèces menacées, qu’elles soient françaises ou exotiques.
Le vivarium participe à la préservation des espèces, en conservant et en reproduisant des espèces protégées au sein du muséum mais également en participant au plan d’action biodiversité sur la métropole et en collaborant avec des partenaires scientifiques sur des projets environnementaux et de recherches.
Les actions scientifiques ex-situ (hors les murs) sont devenues primordiales pour les équipes du muséum.